20. déc., 2016

Nouveau triomphe pour MArc Serrano au Mexique

Marc Serrano triomphe de nouveau a Santo Tomas de Hueyotlipan ( Puebla – Mexique ) devant des toros de Raul Cervantes.

Marc, au parcours atypique, a voulu s'expatrier quelques temps aux Amériques ou tout torero qui se respecte se doit d'aller se produire. Ce fut tout d'abord le Perou ou il obtint de beaux succés et actuellement au Mexique, grand pays taurin, ou également il obtient des succès indéniables et répétés. Le toreo de Marc est profond et l'aficion immense. Evidemment, sous nos latitudes, la densité de figuras qui font de la tauromachie « poblana » ( qui vont jusqu'à toréer dans des petits villages afin de ratisser le plus large possible pour ne pas que des jeunes ou des « talents contraints » parce qu’inexprimés ne puissent se produire ), la possibilité de démontrer son torero est beaucoup plus difficile. Avec deux ou trois corridas pas an, il est quasiment impossible de se faire connaître, de garder le rythme et de s'épanouir.

En outre, si la chance d'être apodéré par un ténor au carnet d'adresses garni ne vous est pas donnée, vous êtes automatiquement voués aux gémonies. C'est certainement la raison qui motive Marc d'aller mener un combat également « poblana » improbable non à la poursuite du diamant vert mais dans le but de faire parler de lui en bien et de garder le rythme dans ce pays taurin jusqu'au bout des ongles.



Et bien félicitations et bonne chance Marc en espérant que Vic et bien d'autres places pensent à toi et à ces toreros bourrés de talent, de volonté et à la foi chevillée au corps...je pense à Jose Carlos Venegas notamment mais tant d'autres...

LE 19 décembre à Santo Tomas de Hueyotlipan ( Puebla – Mexique ), s'est déroulée la seconde corrida du cycle devant des toros de Raul Cervantes. Durant cette course, Marc Serrano a produit un travail très complet, notamment devant un des exemplaires de ce fer, pour être le triomphateur de cette feria coupant deux oreilles et une queue, franchissant la puerta grande avec à ses côtés, comme pour la corrida précédente, Karla de Los Angeles ainsi que Rivera Del Pilar.

4 toros de Raul Cervantes

Jorge Carreño (rejoneador) - 1oreja ...
Marc Serrano - 2 orejas y un rabo
Karla de Los Angeles - 2 orejas
Rivera del Pilar - 2 orejas

 

Bernard ARSICAUD