17. févr., 2017

Arzacq dimanche 19 avec les pupilles du Conde de Mayalde

Arzacq : à l’heure de la novillada avec deux Mexicains

 Arzacq a le secret des présentations sous ses arènes couvertes du Soubestre et cette élégance pour donner leur chance à de jeunes novilleros.

Ainsi reverrons-nous avec plaisir Antoine Madier, l’élève de Patrick Varin, qui fut éclipsé de la fin de temporada. Le vainqueur du bolsin de Bougue sera là pour afficher les qualités qu’il entend présenter tout au long de l’année 2017.

Avec lui on trouvera deux Mexicains qui ont bouleversé la saison, Ricardo Santiago qui a triomphé dans la Monumental de los Insurgentes et Hector Gutiérrez d’Aguascalientes bien remis d’une grave blessure. Deux Espagnols complètent le cartel, deux Castillans qui s’affrontent sur la pureté, la rigueur et la sobriété de leur toreo.

Pour la troisième année, Rafael Finat conduira en Béarn un lot du Conde de Mayalde. Leur noblesse, leur mobilitié et une certaine agressivité en ont fait chaque fois les grands vainqueurs de cet après-midi de toro. Sur le cheval on ne retrouvera pas Alberto Armendariz qui avait triomphé ces deux dernières années. Passé à l’échelon supérieur, il laisse sa place à un élève de Pablo Hermoso de Mendoza, Mario Perez Langa. Au cours des 26 dernières corridas qu’il a tuées il a obtenu cinquante oreilles et trois queues.

Le matin fiesta campera avec les élèves de l’école Adour Afición de Richard Milian.

 Jean Michel DUSSOL