17. sept., 2017

Dixième anniversaire de Mexico Aztecas Y Toros Par Bernard ARSICAUD

Hier, 16 septembre 2017, à Bars, chez Jean Louis Darre, Mexico Aztecas Y Toros fêtait son dixième anniversaire. Merveilleuse et douce journée, sous le soleil, dans cette belle contrée du Gers où l’amour et le bonheur sont assurément bien dans le pré.

Les très sympathiques et avenants éleveur et son épouse avaient mis leurs installations à la disposition de l’association afin d’y réaliser une fiesta campera. Le déroulement huilé grâce à un personnel très affûté a permis aux 150 participants de vivre une journée de toros dans les meilleures conditions et laissera dans les esprits le très bon souvenir d’une délicieuse journée.

Le matin, un pot de bienvenue avec petits croissants et chocolatines a été servi, suivi d’une présentation, dans la placita, du déroulement de la journée et des acteurs en présence par Jean Louis Darré.

Les diestros Marc Serrano, français, Manolo Vanegas, vénézuelien, Michel Lagravère, les novilleros El Galo, franco mexicain, Damian Duran, espagnol et Yon Lamothe français le picador Gabin Rehabi et la cuadra Bonijol participaient à la partie taurine de la journée. Trois novillos et deux vaches des fers de l’Astarac et Camino de Santiango leur étaient dévolus. La motivation des garçons était grande, le bétail a été sérieux et réactif au toreo de verdad développé par les toreros.

Un solide apéritif, suivi d’un très bon repas roboratif dans cette belle grange réaménagée mettant en avant les produits frais locaux fut servi dans les meilleures conditions à l’issue afin de remotiver acteurs et spectateurs.

L’après midi, Jean Louis Darré, maître des pendules, procéda à deux rotations en remorque tractée pour faire visiter son élevage et prit le temps de donner toutes les explications nécessaires et répondre à toutes les questions des participants.

Décidément, une bien belle journée que les éléments laissèrent en paix alors que les prévisions météo étaient pessimistes, en mesure de renforcer encore les liens d’amitié et de camaraderie liant les membres de cette association déjà très forts. Les absents peuvent avoir du regret ! Et…Dire qu’il va falloir attendre encore dix ans pour revivre des instants aussi intenses !