29. janv., 2017

Incidents graves à Bogota (Colombie),

Presqu’une semaine après la réouverture de la Santa Maria de Bogota, des heurts violents ont opposé pro et anti-taurins. Les attaques sans scrupules sur des aficionados dont certains d’âge avancé, des invectives, insultes poussées et secouées vicieusement distillées dans le but de déclencher l’incident ont eu raison de la diplomatie et des consignes d’apaisement que maintiennent toujours les aficionados.  Une vidéo sur Mundotoro http://www.mundotoro.com/noticia/esto-no-se-puede-repetir-manana/1312839 est visible afin de dénoncer les violences qu’eurent à subir les personnes voulant entrer paisiblement dans le cosso.

Décidemment, le comportement des animalistes colombiens, élus ou non, ne fait pas dans la dentelle et la  « Temporada de la liberté » ne porte malheureusement pas bien son nom.

Après ces insupportables comportements de voyous, le nouveau maire Mr Enrique Peñalosa – lui aussi opposé au déroulement de courses de taureaux – interdit les manifestations d’anti-taurins aux abords de la Santa Maria. "Ceci ne doit plus se dérouler à Bogota !"

Gageons, pour l’avenir, que les mesures en place permettront à l’aficion « légale et paisible » de perdurer…  

 Foto COLPRENSA

Bernard ARSICAUD