20. oct., 2016

Retour de bâton

Barcelone  et Bogota entrent de nouveau dans le giron taurin qu'elles n'auraient jamais du quitter.

Le tribunal constitutionnel espagnol contrevient à la décision catalane d'interdire les corridas en Catalogne et particulièrement à Barcelone.

Il va falloir maintenant rouvrir la monumental plaza de toros de la grande métropole catalane et néanmoins espagnole, faut-il le rappeler.

Cette interdiction teintée d'exclusion et d'antihispanisme s'était appuyée sur un vote démagogique...où les rôles des partis politiques avaient été particulièrement troubles, seule la droite pro Madrid ayant tenu parole et ayant clairement défendu la corrida.

Barcelone va t elle rouvrir? Les recours  des anti taurins sont épuisés mais...

Bogota, capitale  de la Colombie avait vu fermer ses grandes arènes, la Santa Maria, par un ex maire ex membre des FARC.

L'attribution de la gestion a été confiée à Felipe Négret, et cette attribution fait suite à la contitutionnalité déclarée depuis trois ans, de la pratique de lart taurin dans cette arène dédiée.  Le funeste ex maire Gustavo Petro avait été jusqu'à faire tabasser  les jeunes novilleros colombiens qui campaient jour et nuit en grève de la faim devant la Plaza de Toros.

Suerte, Felipe Négret! Viva la fiesta brava!